DANS LE JARDIN DE LA GROSSE DAME II
420
portfolio_page-template-default,single,single-portfolio_page,postid-420,bridge-core-2.4.8,cookies-not-set,ajax_fade,page_not_loaded,qode-page-loading-effect-enabled,, vertical_menu_transparency vertical_menu_transparency_on,qode_grid_1400,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-23.3,qode-theme-bridge,disabled_footer_top,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.4.0,vc_responsive

DANS LE JARDIN DE LA GROSSE DAME II

Conception, chorégraphie et mise en scène: Tania de Paola
Musique et arrangements sonores: Jérôme Baur
Assistant mise en scène: Sandro Santoro
Costumes: Scilla Ilardo Maquillage: Nathalie Mouchnino
Lumières: Danielle Milovic
Scénographie: Kym Staiff et Tania de Paola
Graphisme: Thierry Deplands

Avec:  Chady Abu-Nijmey, Léonie Brodmann, Mariano Capona, Tania de Paola

taniadepaola.com
Espace Culturel des Terreaux, Lausanne

En juillet 1791, Wolfgang Amadeus Mozart reçoit une commande anonyme d’un Requiem par l’intermédiaire d’un messager. 

Les étranges circonstances de la composition de cet opus inachevé par Mozart, enflamment les suppositions les plus diverses et enveloppent cette dernière oeuvre dans une part d’ombre et de mystère. En juillet 1791, Wolfgang Amadeus Mozart reçoit une commande.

Confronté à sa fin prochaine, Mozart saura-t-il se libérer des démons qui l’animent et vivre jusqu’au bout de ses passions? Succombera-t-il à l’ivresse du pécher? Dans cette danse macabre, tiraillé entre l’ici et l’au-delà, aura-t-il la force de se frayer un chemin?

Par la danse et le théâtre, Tania De Paola, met en relief cet épisode dramatique de la vie du compositeur et le mêle subtilement aux silhouettes grotesques ou dérisoires inspirées des personnages de Botero. Il en résulte un spectacle tout en mouvement, riche en contrastes, à l’image de l’intense dialogue que peuvent avoir nos propres passions.

photos: Sandro Santoro